Actualités

Retrouvez les actualités des agences matrimoniales Unicentre.

Agences matrimoniales, les jeunes aussi

La crise sanitaire et les confinements successifs ont eu pour effet de relancer l'activité des agences matrimoniales qui sont désormais contactées par une clientèle plus jeune et plus urbaine.

Inès à 43 ans. Son couple a volé en éclat il y a cinq ans. Dix ans de vie commune, deux enfants et des disputes supplantant petit à petit les tête-à-tête amoureux ont eu raison de son mariage. Après deux ans à "ne pas penser aux hommes", elle a décidé avec elle-même que ses enfants seraient certes sa priorité, mais sa vie sentimentale aussi. 

Au XXIe siècle, pour faire des rencontres, il y a les bons amis qui jouent les entremetteurs, les rencontres fortuites au bar ou les applications mobiles. Ces dernières sont nombreuses, parfois payantes mais toujours concluantes. "Et puis quand on a 40 balais, on n'a plus les même envies qu'à 20 ans. Les rencontres d'un soir lassent plus vite" reconnaît la Pessacaise.

Comme les relations sociales depuis un an sont réduites à néant, de plus en plus de quadras font appel à une solution du XXe siècle, les agences matrimoniales. 

Des client plus jeunes

Valérie, Maury et Richard Mauvoison l'ont constaté. Alors que leur clientèle était traditionnellement rurale et retraitée, depuis quelques mois, les gérants d'Unicentre ont vu des jeunes citadins les contacter. 

"Avant, 50% de notre clientèle avait plus de 55 ans. Désormais, il ne se passe pas une semaine sans que nous soyons contactés par des jeunes, surtout des hommes", témoigne Valérie Maury. 

Des jeunes avec la vie sociale bien remplis qui s'est, du jour au lendemain, arrêtée. Finis l'apéro du vendredi soir avec ses amis, le resto du samedi avec une vieille connaissance et le verre de blanc aux Capucins le dimanche matin.

"Avec les confinements, leur solitude leur a sauté au visage. Cette période de repli sur soi a donné envie aux célibataires de se recentrer sur leurs priorités et de faire passer leur vie amoureuse au premier plan. Beaucoup demandent que ça aille vite, ils ont peur de vivre un nouveau confinement", estime Valérie Maury, conseillère matrimoniale depuis 2006 et à la tête de l'agence bordelaise depuis 2018

Couples homosexuels

"Nous avons aussi récupéré beaucoup de déçus d'internet et des applications de rencontres", constate son conjoint. Des sites de rencontres qui regorgent de faux profils, de photos un peu trop retouchées, qui condusient parfois à des lapins, à des rencontres sans lendemain. 

"S'inscrire dans une agence matrimoniale, c'est l'assurance d'être mis en relation avec quelqu'un de sérieux. Nous établissons leur profil psychologique, demandons une pièce d'identité, un extrait de divorce ou de décès du conjoint et nous menons des entretiens pour connaitre les intentions", vante Valérie Maury qui se déplace toujours au domicile de ses clients. "Ce qui me permet de voir leur environnement". 

Autre constat de la conseillère matrimoniale, qui intervient en Gironde, dans les Landes et dans les Charentes, de plus en plus d'homosexuels poussent sa porte

Une tendance observée depuis quelques années qui ne s'est pas essouflée avec la crise sanitaire. 

Article rédigé par Aude B.

Article paru le 17 Avril 2021 dans le journal le Sud Ouest 

Lire la suite

La pandémie marque le grand retour des agences matrimoniales

Article rédigé par Juiette Chaignon

Elite Connexion, l'agence matrimoniale haut de gamme de Guerda de Haan, vise un public aisé. Implantée à Bordeaux depuis six ans, elle voit son activité décoller au gré des déconfinements. "C'est de la folie, je n'arrête pas !", lance Guerda de Haan, avant de monter dans le TGV, direction Paris, où son agence officie depuis 2006. Jamais elle n'avait enregistré "un tel chiffre d'affaires au mois d'avril". Bilan de l'année : un tiers de clients gagnés, deux conseillers embauchés pour former une équipe de cinq, face à un rythme "impossible à suivre, sinon". 

A Bordeaux, deux agences plus accessibles financièrement font le même constat. Chez Véronique de Val, conseillère indépendante, la liste des adhérents a grossi de 40%. Valérie Maury et Richard Mauvoisin, de l'agence Unicentre, en refusent faute de temps. Ils s'occupent de 300 à 400 clients par an. 

 Les 30-45 ans les découvrent en ligne, loin des petites annonces visant leurs ainés dans les journaux

Le confinement a été un déclic pour ces célibataires. "Beaucoup s'inscrivent, car ils ont mesuré la solitude" pendant le confinement, analyse Véronique De Val. Christophe, 39 ans, confirme. Il y a près d'un an, ce Bordelais a signé un forfait classique, il passe ses journées "100% en télétravail" : "Eteindre l'ordinateur le soir et s'apercevoir qu'on est seul à la maison, ça pèse". La famille n'habite pas loi, les amis avec qui faire des soirées "dans le respect du couvre-feu", non plus. Mais avec des sorties moins fréquentes, la solitude devient lourde, l'envie de rencontrer quelqu'un "pour partager" plus pressante. 

A l'agence Unicentre, les demandes des 30-45 ans explosent. D'habitude, Valérie Maury roulait jusqu'à des endroits isolés, en Charente ou dans les Landes, pour rencontrer des clients de plus de 55 ans. Depuis mai 2020, elle s'étonne des appels de trentenaires et quadragénaires "deux à trois fois par semaine". C'était "à peine un par mois" auparavant. Rien que cette semaine, trois personnes intéressées l'ont contactée : 30, 40 et 41 ans. "On sent une vraie détresse sentimentale" chez ces jeunes urbains, souligne Richard Mauvoisin. L'agence sont à rappeler les trentenaires qu'elle refusait auparavant, de peur de ne pouvoir leur trouver de moitié. 

Les agences matrimoniales n'ont pas toujours su charmer les célibataires, Valérie Maury a commencé en 2006, à la fin "des années folles" du secteur. Après "un gros creux", l'entremetteuse a proposé à Richard Mauvoisin de s'associerà elle fin 2019. Il a lâché son activité pour se lancer, flairant un regain d'intérêt pour des rencontres plus authentiques. "Les recettes de grand-mère sont à la mode", commente-t-ill. Fini, d'après-lui, la réputation "taboue" et ringarde des agences matrimoniales. Les 30-45 ans les découvrent en ligne, loin des petites annonces visant leurs aînés dans les journaux. Puis cette génération est habituée à passer par un intermédiaire pour trouver l'amour : les sites et applis de rencontre. 

Véronique De Val "récupère" ainsi "les déçus d'internet". Près d'un Français sur trois y possède un compte. Le taux a grimpé de deux points après le confinement, pour atteindre 31% en octobre 2020, contre 26% en 2018, d'après un sodage Ifop publié en décembre 2020. Les célibataires (ou non) d'internet navigeuent entre faux profils et décalage d'attentes : en ligne, 73% des homme déclarent à l'Ifop chercher une "aventure purement sexuelle", les femmes, pour 67% d'entre elles, une relation sérieuse. Il faut croire que Christophe ne les a pas croisées sur internet, lui qui "cherche du solide", "durable", comme la plupart des clients d'agences matrimoniales. 

Depuis un mois, ces agences ne peuvent recevoir de public à cause des consignes sanitaires. Pas de rencontre des clients en chair et en os, seulement la possibilité d'avancer ses dossiers et de passer des coups de téléphone. Dans l'agence Unicentre de Bordeaux, ils une cinquantaine à attendre ainsi le 19 mai pour singer leur contrat. Et la levée des restrictions leur permettra peut-être de conclure leur rencard après une séance de cinéma, plutôt qu'à 19 heures, devant un repas à emporter. 

Lire la suite

Agence matrimoniale, l’alternative aux sites de rencontres gays

Vous souhaitez faire des rencontres gays sérieuses et avez vécu une mauvaise expérience avec les sites de rencontres ? Vous recherchez le grand amour mais vous n’avez pas le temps de vous en occuper ? L’agence matrimoniale est une excellente alternative, on vous dit pourquoi !

Les sites de rencontres gays : en finir avec les rencontres virtuelles

Même si les sites de rencontres gays sont toujours d’actualité, tout le monde n’est pas fait pour trouver l’amour à travers un écran et certains ont même subi quelques déconvenues.

Bien que pratiques et très simples d’utilisation puisqu’ils permettent de faire des rencontres par affinités en quelques clics, les sites de rencontres virtuelles présentent certaines faiblesses.

Voici, d’ailleurs, une liste (non-exhaustive) des déceptions les plus couramment citées :

  • une représentation erronée de l’interlocuteur ;
  • une photo de profil datée ;
  • une vision de la vie de couple et des valeurs différentes ;
  • la multiplication d’échanges sans suite ;
  • le développement éventuel d’un comportement addictif aux sites ;
  • des propos déplacés ;
  •  

Bien évidemment, les expériences sur les plateformes de rencontres sont différentes d’une personne à l’autre et de nombreux couples homosexuels se sont formés grâce à elles.

Pourtant, beaucoup reconnaissent et regrettent le fait de passer trop de temps sur ces sites et de multiplier les échanges. En résumé, les sites de rencontres présentent l’énorme inconvénient d’être très chronophages.

Entre le temps passé à trier toutes les sollicitations reçues, les conditions tarifaires (parfois floues) et le manque d’efficacité de certains services clients : leur efficacité, pour faire des rencontres homosexuelles sérieuses, est mise à rude épreuve.

Une agence matrimoniale pour rencontrer le grand amour

Si vous recherchez des rencontres entre hommes ou des rencontres entre femmes pour trouver le grand amour, avez-vous pensé à contacter une agence matrimoniale pour vous accompagner dans votre démarche ?

Comme vous le savez sûrement, l’objectif d’une agence matrimoniale est de mettre en relation des célibataires compatibles qui partagent les mêmes valeurs et la même vision du couple.

Jeune, sénior, veuf, avec ou sans enfant : une agence matrimoniale (ou agence de rencontres) aide toutes les personnes qui le souhaitent à trouver le partenaire amoureux idéal.

En effet, de plus en plus de célibataires font appel à des agences pour trouver l’homme ou la femme de leur vie ; cette approche offrant de nombreux avantages.

En s’appuyant sur une sélection minutieuse des candidatures, elles représentent une solution efficace pour des rencontres amoureuses de qualité durables. De plus, une agence matrimoniale vous proposera de rencontrer des hommes et des femmes qui habitent près de chez vous et s’occupera de tout, ou presque !

En quelques mots, il s’agit d’un moyen fiable et rapide de faire des rencontres gays sérieuses dans votre région.

Accompagné d’un ou d’une conseillère de confiance à votre écoute, vous serez guidé tout au long de votre recherche amoureuse et pourrez vous appuyer sur son expérience et sa disponibilité.

Vous êtes convaincu et vous souhaitez contacter une agence matrimoniale dans votre région pour vous aider à trouver l’amour ? Prenez contact avec nous pour poser toutes vos questions !

 

Crédit photo Unsplash : Yogas Design

Lire la suite

Comment Faire des Rencontres Amoureuses à Cholet ?

Vous êtes célibataire à Cholet et vous désirez trouver l’amour ? Vous ne savez pas comment faire pour rencontrer une femme ou un homme dans cette ville du Maine-et-Loire ? Dans cet article, nous vous proposons quelques conseils pour vous aider à faire des rencontres amoureuses à Cholet et ne plus être seul.

Être prêt et savoir prendre le temps pour rencontrer l’amour

Trouver la bonne personne et l’aimer durablement ne se fera pas en un jour. Il faut donc savoir être patient et ne pas se décourager face aux premiers obstacles rencontrés.

Mais avant de partir à la recherche du grand amour, encore faut-il être prêt à l’accueillir. Pour s’engager durablement avec quelqu’un, il est important d’avoir le bon état d’esprit et de s’aimer soi-même.

On a souvent tendance à négliger l’importance de l’estime de soi alors qu’elle influence grandement notre rapport aux autres.

Prenez donc le temps de faire un point sur vous-même et apprenez à vous aimer. Pas facile pour tout le monde, cet exercice est néanmoins nécessaire. Il vous aidera à être heureux au quotidien dans votre vie choletaise et à partir à la recherche de l’amour le cœur léger.

Sortir de chez soi pour faire des rencontres amoureuses à Cholet

Comme vous l’imaginez, ce n’est pas en restant assis sur votre canapé que vous ferez de nouvelles rencontres. Aux dernières nouvelles, l’amour de votre vie ne se cache ni dans votre cuisine, ni dans votre placard ?

Alors, sortez de chez vous et allez vous promener. De nombreuses activités de loisirs existent dans la ville de Cholet et sa région.

Si vous êtes un amoureux de la nature, partez faire une randonnée pédestre sur les 1 100 km de sentiers balisés. Si le patrimoine de Cholet et du Choletais vous intéresse, allez découvrir les vestiges du passé et de l’architecture contemporaine de la ville. Si vous êtes féru d’œnologie et aimez les produits du terroir, partez à la découverte des vignobles angevins sur la route des vins

En sortant de chez vous, vous ferez la connaissance de nouvelles personnes avec qui vous partagerez certains centres d’intérêt. Vous prendrez l’air, découvrirez de nouveaux horizons et, au besoin, cela vous remontera le moral. Un bon point de départ pour débuter une histoire d’amour, non ?

Trouver l’amour avec une agence matrimoniale choletaise

Si vous vivez seul, vous avez certainement remarqué qu’il était plus difficile de faire des rencontres en ce moment et le département du Maine-et-Loire n’échappe pas à ce malheureux constat. Mais restons optimistes : trouver l’amour n’est pas impossible et de nombreux couples se sont formés ces derniers mois.

Pour briser cette solitude, de plus en plus de célibataires décident de s’inscrire dans une agence matrimoniale, comme il en existe à Cholet. L’accompagnement personnalisé proposé séduit beaucoup de personnes, de tous âges, à la recherche d’une relation amoureuse sérieuse et durable.

Discrétion, sélection minutieuse des profils, service sur-mesure, contacts humains, etc. : nombreux sont les points forts des agences matrimoniales.

Vous vivez sur le territoire choletais et souhaitez être accompagné dans votre quête amoureuse ? N’hésitez pas à contacter notre agence matrimoniale à Cholet pour en savoir plus !

Crédit photo : @sylwiabartyzel

Lire la suite

Saint-Valentin : quand Cupidon toque à la porte de l'agence matrimoniale

On y est. Couvre-feu ou pas, gel hydroalcoolique et masques ou pas, on y est bien. Au 14 février. La Saint-Valentin. Vous savez ? Katel Lecuillier, elle, sait. Et cela fait toujours les affaires de son agence matrimoniale Unicentre à Vannes

En cette Saint-Valentin, est-ce que les agences matrimoniales ont la cote ? 

On travaille très bien en ce moment. L'activité s'était ralentie avec le premier confinement, mais est repartie de plus belle après le second. Nous avons environ 40% d'adhérents en plus par rapport à nos statistiques habituelles. C'est le cas dans le Morbihan, mais le phénomène est national. 

Les contraintes liées à la crise sanitaire ne freinent donc pas les personnes qui recherchent l'âme soeur ? 

Les confinements il y a peu, le couvre-feu maintenant, quand on vit seul, ce n'est pas facile à accepter ces nouveaux modes de vie. On se rend compte que dès qu'il y a des mesures contraignantes onnoncées par le gouvernement, cela se traduit par un flux de personnes à l'agence. Le contexte actuel a un effet déclencheur chez des personnes qui hésitaient à nous solliciter. Actuellement, nous avons environ 200 adhérents sur les deux agences que je dirige, à Vannes et Lorient.

Qui vient vous voir ?

Nous avons des trentenaires, mais le gros de notre clientèle, ce sont des gens âgés entre 40 à 70 ans. Il y a beaucoup, beaucoup de divorcés. Des personnes veuves aussi. Et des gens qui sont célibataires tout simplement. En ce moment, nous avons autant d'hommes que de femmes, alors que les femmes étaient plutôt majoritaires dans le passé. Chez les actifs, on a de tout : de l'ouvrier au chef d'entreprise. C'est très varié en fait. 

agence de rencontres à vannes

Est-ce qu'internet n'a pas créé une redoutable concurrence pour vous ? 

Pas vraiment. Il y a bien sûr beaucpu de monde à aller ou à être allé sur des sites de rencontres. Mais il y en a beaucoup aussi qui s'en sont lassés. Ce n'est pas le type de relations que recherchent les personnes qui viennent nous voir. Ce sont des gens vraiment motivés pour trouver l'âme soeur. Sur les sites de rencontre en ligne, on est plus dans la consommation. Quand ils rencontrent, grâce à notre agence, in partenaire avec qui ils accroches, l'homme ou la femme entrent dans une démarche de séduction. Même si pour certains c'est compliqué après avoir passé 30 ans avec le même conjoint.  

Comment se passe les rendez-vous ? 

Il est très rare que je reçoive à l'agence. Je préfère de loin me rendre chez les femmes et les hommes qui m'appellent. C'est plus parlant de les rencontrer dans leur intimité. Je leur demande de parler de leur vécu, de leurs goûts, de leurs attentes. Ils peuvent parfaitement exprimer des préférences physiques. En revanche, je ne montre jamais de photos de nos adhérents. On n'a pas la politique du catalogue où l'on montrerait les photos de partenaires possibles. De toute façon, un photo, ce n'est pas représentatif de la personne. Ensuite, je les mets en relation en leur communiquant leur numéros de téléphone. Le plus souvent, c'est l'homme qui appelle. Parfois, ça matche tout de suite, parfois, il faut plusieurs rendez-vous, parfois, ce n'est pas la bonne personne. 

Combien coûte votre prestation ?

1.200€ si l'on choisit une adhésion de six mois, 1.600€ pour un an. 

Article rédigé par Loic Berthy ® pour Le Télégramme

Lire la suite

L'amour en temps de Covid : la séduction réinventée

Séduire avec un masque et en gardant ses distances, la pandémie a bouleversé les codes.

Avec les bars et restaurants fermés, c'est sur une plage, près de chez eux que Sophie et Thierry se donnent rendez-vous pour la quatrième fois en un mois. Ils se sont rencontrés grâce à une agence matrimoniale. Malgré quelques rapprochements et des gestes barrière pas tout à fait respectées, ils gardent le masque pour faire connaissance. Alors, chacun s'observe autrement. Pour briser une solitude, devenue trop pesante pendant le confinement, l'un et l'autre ont fait appelle à l'agence matrimoniale Unicentre pour se trouver. Et ce ne sont pas les seuls.

D'ailleurs, l'agence reçoit jusqu'à deux fois plus d'appels certains jours. Si la période est une traversée du désert pour certains célibataires, d'autres ont adapté leur recherche. Laura utilise désormais des applications. Et elle avoue qu'elle n'a jamais fait autant de rencontre qu'en 2020. Ceux qui préfèrent échanger sans masque du tout, ont bouleversé l'usage des sites de rencontre. Le nombre d'appels vidéo ont explosé. À l'inverse, la pandémie a mis certains couples à rude épreuve. Une avocate a même enregistré 30% de divorces en plus.

Découvrir la rediffusion sur MyTF1

Lire la suite