Retrouvez les actualités des agences matrimoniales UniCentre.

Publié le mercredi 26 avril 2017 à 09:22

L'agence matrimoniale résiste à la concurrence d'Internet

Garantes de « sérieux », les agences matrimoniales forment toujours des couples malgré la concurrence des sites de rencontres. À Alençon, les responsables de deux agences dressent un bilan très positif.

À la porte des agences, ne frappent que des gens à la recherche de relations pérennes, solides (photo d’illustration)

 

Il y a trois ans, Josiane Le Roy a ouvert une agence Unicentre (franchise) à Alençon (rue de Verdun). Un pari fou, à l’heure où le célibataire séduit sur Meetic, Attractive wolrd ou Adopteunmec. com ? « Non, il y avait une vraie demande dans le département de l’Orne » répond la « conseillère relationnelle », qui exerce depuis 1999 dans la Sarthe (elle gère aujourd’hui deux agences Unicentre : Le Mans et Alençon).

« Sérieux, motivés, libres »

 

La professionnelle ne s’est pas trompée : chaque semaine, elle enchaîne les rendez-vous avec de nouveaux inscrits. Des hommes et des femmes à la recherche de relations pérennes, solides. Et souvent déçus des sites de rencontres : « Sur le web, tout le monde est allé s’inscrire, le meilleur… comme le pire ». Beaucoup de femmes ont vécu des « mésaventures », et les romantiques en quête du grand amour se sont fait duper par ceux qui ne sont là que pour « chasser », multiplier les flirts. Finalement, les sites en ligne ont profité à l’agence :

« On a eu très peur en 2005, au moment où ces sites se sont développés. Mais on se rend compte aujourd’hui que le web a permis de faire le tri. Il y a quinze ans, on perdait un temps fou avec des gens qui ne savaient pas ce qu’ils voulaient ».

Désormais, ceux-ci vont s’inscrire sur Match.com et compagnie. À la porte de l’agence, ne frappent que des gens « sérieux, motivés et libres » (exit les hommes ou femmes marié(e) s). Josiane Le Roy les reçoit tous en entretien (1 h 30, en moyenne) et exige, entre autres, pièce d’identité et justificatif de domicile. Des formalités garantes de « sérieux » : les inscrits ont la certitude de se rencontrer dans un cadre « sécurisé ».

Autre avantage : pas de surprise au moment du face à face. Impossible de mentir en amont sur sa taille, son poids, ou de fournir une photo vieille de 20 ans.

L’empathie et le professionnalisme de la conseillère permettent d’affiner les critères, percevoir les affinités. « Je mets en lien les profils qui pourraient se correspondre. Je conseille aux adhérents de ne pas passer des heures au téléphone, mais de vite organiser une première rencontre ». Ensuite, la magie opère… ou pas.

Mais, en matière de sentiments, il faut savoir être patient. « L’attirance peut naître au second rendez-vous. L’important, dans un premier temps, est de se sentir à l’aise avec l’autre ».

Revenir aux actualités